L'ART DU JEU PHILOSOPHIQUE

AU SERVICE DES ENTREPRISES ET DES ORGANISATION

Stimuler l'innovation, questionner ses idées, renforcer son efficacité

NOS OBJECTIFS

 

Nous accompagnons des organisations et entreprises à résoudre des problématiques stratégiques et humaines. Nous aidons notamment à :

 

•    Trouver des idées nouvelles

•    Clarifier et résoudre les enjeux humains (conflits, organisation, etc.)

•    Mettre en place des protocoles de solution et d’action 

•    Découvrir et appliquer des critères de discernement éthique

•    Intégrer et utiliser la dimension transversale dans l’organisation

 

Quelle que soit votre problématique, managériale ou stratégique, nous vous proposons d’expérimenter des solutions nouvelles et parfois surprenantes : des solutions qui stimuleront l’innovation et la fécondité de vos actions. 

NOS OUTILS

 

 

Cinq principes structurent notre travail.

 


​PREMIER PRINCIPE : LE PRINCIPE DELPHIQUE

 

« Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers et les Dieux », était-il inscrit sur le fronton du Temple de Delphes. 

Trop souvent négligé, ce principe élémentaire concerne aussi bien nos vies personnelles que celles de nos organisations : il devrait être mis au fondement de toutes nos actions. 

 

Pour être solide et durable, toute action doit s’ancrer dans une connaissance profonde et lucide de soi-même. 

Plusieurs outils de réflexion, de discernement et d’introspection seront utilisés pour favoriser cette connaissance progressive de sa propre identité.

 

DEUXIÈME PRINCIPE : LE RECUL CRITIQUE

Le recul critique consiste à apporter un regard neuf – ce que les premiers philosophes grecs nommaient l’étonnement – sur une situation que l’on croit comprendre.

 

Cela implique notamment : 

 

•    Une approche de la problématique qui laisse de côté toute forme de préjugé, mais cherche à envisager les choses sous un angle inédit.

•    La mise au jour de tout le potentiel que recèle une situation, un problème.

 

Plusieurs outils concrets sont mis à contribution, en particulier le dialogue – qu’on nommera aussi dialogue socratique – qui permet d’entrer progressivement dans l’intelligence des événements. 

 

TROISIÈME PRINCIPE : RECOURIR À L'INTUITION

Le recours à l’intuition doit nécessairement accompagner toute mise en œuvre d’une analyse rationnelle et critique. 

 

C’est par l’intuition – qu’on nomme parfois l’inspiration – que nous sommes capables d’entrer dans des situations apparemment emmêlées, de générer des idées fécondes, d’imaginer des solutions inédites.

 

Or tout comme l’analyse critique, l’intuition s’apprend et se stimule.

 

Plusieurs outils sont proposés en favoriser l’exercice : différentes pratiques d’écriture (automatique), le ping-pong créatif, le conte, la visualisation, etc.

 

QUATRIÈME PRINCIPE : « À VOUS DE JOUER ! »

On perd trop souvent notre envie enfantine de jouer ! Or c’est le jeu qui nous permet de retrouver la joie d’agir et stimule notre inventivité. 

 

Mais il n’y a pas de jeu, pas de plaisir de jouer, sans règle du jeu, c’est-à-dire sans contraintes que l’on reçoit ou se donne pour avancer. 

 

On apprendra à inventer des règles, ou suivre de manière rusée, espiègle, les règles qui nous ont été imposées pour nos petits et grands jeux.

 

Notons que parmi ces règles, il y a le temps, qu’il faut apprendre à utiliser comme un allié plutôt que comme un tyran.

 

CINQUIÈME PRINCIPE : SE METTRE EN MOUVEMENT

Le mouvement juste est une clef essentielle pour mener à bien nos projets. Trouver le rythme adéquat permet de ne pas céder à la panique, de surmonter nos hésitations, inhibitions et découragements.

 

L’apprentissage du mouvement juste passera par différents outils pratiques et concrets qui mettent en jeu la mobilité du corps, la respiration, c’est-à-dire aussi une utilisation créative de l’espace et du temps dont, à chaque fois nous disposons.

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon