Marc Richir est l’un des phénoménologues les plus importants de sa génération. Ces conversations avec Sacha Carlson sont d'abord l’occasion de revenir sur son itinéraire philosophique et intellectuel. Il s’y explique pour la première fois sur sa formation et sur les sources initiales de sa pensée, de celles qui ont éveillé son mouvement . Au fil de la discussion, il reprend en outre les thèmes principaux de son œuvre, à savoir le phénomène comme rien que phénomène, le simulacre, l’épochè phénoménologique hyperbolique, le sublime, l’affectivité, l’architectonique, l’institution symbolique, etc. Sans sacrifier à la vulgarisation, mais en restant fidèle à l’exigence du dialogue philosophique qui invite à étayer le propos sur des exemples concrets, ces conversations ouvrent non seulement sur une retraversée de l’œuvre et de ses moments fondamentaux, mais aussi sur une méditation, dans le présent de la parole échangée, où le phénoménologue s’explique sur son rapport avec d’autres champs de recherche, comme l’anthropologie, la psychanalyse, les mathématiques, la physique, l'art, le politique et l'histoire.

 

 

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon